24-04-2017 15:11:53

Le rapace injustement décrié

jeu 20 Avr 2017

  • Commentaires fermés sur Le rapace injustement décrié

L’aigle royal a longtemps été traité – à tort – de tueur de moutons, voire d’enfants. En Suisse, les poisons et le pillage systématique des nids avaient amené cette noble espèce au bord de l’extinction. Les mesures de protection de l’espèce datent de 1953. Pour attirer l’attention sur cet oiseau remarquable et si malmené au cours de l’histoire récente, l’organisation de protection de la nature Pro Natura a choisi l’aigle royal comme animal de l’année 2001. A l’époque, il y en avait 300 couples en Suisse. Aujourd’hui, on est près de 350. L’aigle royal est le seul grand prédateur de Suisse à avoir survécu aux impitoyables persécutions qui avaient eu raison du gypaète barbu, du lynx, du loup et de l’ours brun, rappelle le site de la Station ornithologique suisse. Certes, la population est revenue, mais il y a encore des choses à améliorer dans le domaine de la vie de couple de ces rapaces, et donc de la perpétration de l’espèce. «En raison du grand nombre d’individus …

  • Commentaires fermés sur Le rapace injustement décrié
  • 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

Leave a Reply

Comments are closed on this post.