24-04-2017 15:10:02

«C’est devant le danger naturel que les Suisses sont unis»

mer 19 Avr 2017

  • Commentaires fermés sur «C’est devant le danger naturel que les Suisses sont unis»

Professeur à l’Université de Lausanne, le Biennois Peter Utz analyse dans un passionnant essai, «Culture de la catastrophe», l’inquiétude qui hante l’imaginaire des grands écrivains de ce pays. Selon lui, la crainte du pire est une caractéristique suisse.  Vu de l’étranger, l’Helvète est quiet. Dites à un Anglais ou à un Espagnol que les Suisses sont taraudés par l’angoisse des cataclysmes, et vous verrez leurs yeux exprimer un grand doute. Pourtant, l’inquiétude constitue bien un des traits identitaires de ce pays, palpable à travers la grande littérature helvétique.  La preuve par la «Culture de la catastrophe», remarquable essai de Peter Utz, professeur à l’Université de Lausanne, qui explique dans son ouvrage comment, depuis le 18e siècle jusqu’à nos jours, l’inquiétude «se transforme en ferment de la créativité littéraire».  swissinfo.ch: Incendies,  avalanches, éboulements, crues… agitent les littératures suisses, dites-vous. D’où vient cette grande peur des …

  • Commentaires fermés sur «C’est devant le danger naturel que les Suisses sont unis»
  • 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

Leave a Reply

Comments are closed on this post.