23-02-2017 00:21:30

"Real housewives of ISIS" : un sketch de la BBC avec des femmes de jihadistes fait polémique

jeu 05 Jan 2017

  • Commentaires fermés sur "Real housewives of ISIS" : un sketch de la BBC avec des femmes de jihadistes fait polémique

« On est à trois jours de la décapitation… Et je n’ai aucune idée des vêtements que je vais mettre ! » Voilà le type de répliques cinglantes tirées d’un sketch de la BBC diffusé mardi 3 janvier et qui fait polémique : Real Housewives of ISIS. Un sketch très court de deux minutes qui met en scène des femmes voilées, censées représenter les épouses des combattants de l’organisation Etat Islamique, dans des situations absurdes et cocasses.Ce sketch à l’humour très anglais se calque sur les codes de la téléréalité Real Housewives (Les vraies femmes au foyer), une série américaine déclinée depuis 10 ans au Royaume-Uni, en Australie et en France notamment. On y suit le quotidien de femmes de milieux généralement aisés, dans des banlieues riches, qui se querellent sur leurs tenues, leurs attitudes, ou la façon d’élever leurs enfants.La BBC a donc repris le même principe : quatre femmes musulmanes britanniques qui ont quitté le Royaume-Uni pour rejoindre Daech en Syrie, avec en toile de fond, une ville en ruines et des maisons délabrées.Le résultat est totalement décalé, ponctué de dialogues au vitriol : « Abdul m’a séduite sur Internet, avec une assurance santé gratuite ! » ; « C’est mon sixième mariage, j’ai été veuve cinq fois… (Boom) Euh, 6 fois ! ». Il n’arrête pas de parler de ses quarante vierges : pourquoi est-ce qu’il ne peut pas juste être heureux avec moi ?Extrait de l’émission de la BBC « Real housewives of ISIS » Il y a aussi une scène de jalousie parce que l’une des femmes porte le même gilet explosif que sa voisine, ou le moment où l’une des épouses explique à quel point sa vie est géniale, parce que son mari lui a acheté une chaîne un peu plus longue et qu’elle peut presque sortir de la pièce.Le sketch fait partie d’une série comique, baptisée Revolting, qui se revendique « spectacle comique », et dont le fonds de commerce est la satire, la critique de l’actualité.Cependant, tout le monde ne semble pas réceptif à ce type d’humour, au vu des milliers de messages d’indignation sur les réseaux sociaux. »Les jeunes filles qui ont quitté le Royaume-Uni ont été trompées par le discours des recruteurs », s’indigne le caricaturiste musulman Faraz Ali, qui ajoute que « capitaliser sur leur souffrance n’est pas une solution ». Pour Sarah Salem, de l’université de Warwick, ce sketch « risque de renforcer les stéréotypes ».A l’inverse, le comédien Ali Shahalom, britannique et musulman, salue la performance. « On ridiculise la propagande de l’organisation l’Etat Islamique, juge-t-il. Et il ajoute : « On attire l’attention sur un sujet important et sur l’absurdité de la situation. Il n’y a aucune critique de la religion. »En quelques heures, la vidéo a déjà été vue plus de 350 000 fois sur Youtube. Ce n’est pas le premier coup d’éclat de Jolyon Rubinstein et Heydon Prowse, les auteurs. Ils s’étaient déjà attiré les foudres de groupes pro-israéliens lorsqu’ils avaient fait du porte-à-porte dans des magasins pour expliquer aux patrons que leurs locaux allaient être confisqués pour construire une extension de l’ambassade israélienne. Les humoristes avaient aussi tenté de poser une plaque sur le ministère des Affaires étrangères pour célébrer, disaient-il, le talent de menteur de Boris Johnson.Au final, Real Housewives of ISIS n’est pas très loin du Always look at the bright side of life des Monthy Python, lorsqu’ils caricaturaient Jésus en train de siffloter, attaché à une croix, dans La vie de Brian en 1979.A lire aussiRoyaume-Uni : comment va Sa Majesté ?Les Etats-Unis demandent désormais aux touristes d’indiquer les noms de leurs comptes Facebook et Twitter »Les poupées, c’est pour les filles ? » : un père partage la réaction de son fils et récolte une pluie de commentaires sexistes et homophobesFacebook, Microsoft, Twitter et YouTube s’allient pour identifier les « contenus terroristes »Avec le golf, Twitter veut faire son trou dans la télévision en directSujets associésRéseaux SociauxEco / ConsoTech / WebMondeMédiasA lire sur Violence routière: la Thaïlande mauvais élève Chine: les antibiotiques, un vrai problème de santé publique Istanbul: une présentatrice libanaise bouscule les réseaux sociaux arabes

  • Commentaires fermés sur "Real housewives of ISIS" : un sketch de la BBC avec des femmes de jihadistes fait polémique
  • 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

Leave a Reply

Comments are closed on this post.