20-04-2018 21:57:18

Londres accuse la Russie et la Syrie d’avoir refusé l’accès à la mission de l’OIAC à Douma

lun 16 Avr 2018

  • Commentaires fermés sur Londres accuse la Russie et la Syrie d’avoir refusé l’accès à la mission de l’OIAC à Douma

Moscou, allié du régime, s’était engagé à « ne pas s’ingérer » dans le travail de la mission, invitée par Damas qui nie toute responsabilité dans l’attaque chimique présumée dans la Ghouta orientale.Les experts internationaux de la mission de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) censés enquêter sur l’attaque chimique présumée perpétrée le 7 avril à Douma, en Syrie, n’ont pas en eu accès au site, selon le Royaume-Uni.
Lire aussi :

Syrie : de nombreuses inconnues entourent encore l’attaque chimique de la Ghouta orientale

« L’OIAC est arrivée samedi à Damas. La Russie et la Syrie n’ont pas encore autorisé l’accès à Douma », a déclaré lundi 16 avril l’ambassade britannique à La Haye dans un tweet. Ces experts, qui ont pour mandat d’enquêter sur l’utilisation éventuelle d’armes chimiques mais pas d’en identifier les auteurs, semblent ne pas encore avoir visité la ville de Douma, où l’attaque présumée a fait des dizaines de morts selon des secouristes.Moscou, grand allié du régime, s’était engagé à « ne pas s’ingérer » dans le travail de la mission, officiellement invitée par les autorités de Damas, qui nient toute responsabilité dans le drame de Douma.
Lire aussi :

Syrie : ce que l’on sait des frappes américaines, françaises et britanniques

Réunion d’urgence à La HayeL’OIAC tenait lundi à La Haye, aux Pays-Bas, une réunion d’urgence sur la Syrie, au cœur de crispations internationales. L’attaque chimique présumée du 7 avril continue de mobiliser les grandes puissances, Etats-Unis et Russie en tête, et la tension ne faiblit pas après les frappes occidentales de représailles menées samedi contre des sites militaires du régime de Bachar Al-Assad.
Lire aussi :

Après les frappes en Syrie, l’amertume des opposants à Damas

Ces raids d’une ampleur inédite, menés par Washington, Paris et Londres, ont été lancés malgré la présence en Syrie d’enquêteurs de l’OIAC, qui ont commencé dimanche leur mission dans le plus grand secret.Le travail s’annonce compliqué pour ces enquêteurs, qui arrivent plus d’une semaine après les faits dans une zone passée depuis sous contrôle de l’armée syrienne et de la police militaire russe et où des opérations de déminage sont en cours.

  • Commentaires fermés sur Londres accuse la Russie et la Syrie d’avoir refusé l’accès à la mission de l’OIAC à Douma
  • 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

Leave a Reply

Comments are closed on this post.