17-12-2017 15:40:09

50 Assemblées sans majorité absolue à Tizi Ouzou

lun 27 Nov 2017

  • Commentaires fermés sur 50 Assemblées sans majorité absolue à Tizi Ouzou

Après la proclamation des résultats du scrutin de jeudi dernier, qui font état d’une APW et 50 APC dépourvues d’une majorité absolue, le jeu des alliances devient inéluctable pour gérer les affaires de ces Assemblées élues.
Ainsi, pour ce qui est de l’APW, le FFS, qui détient le plus grand nombre de sièges (19), suivi du RCD avec 14, est tenu de contracter au moins une coalition afin de pouvoir réunir plus de 24 élus, étant donné que le nombre de places à l’APW de Tizi Ouzou est de 47. Durant le mandat écoulé, le FFS avait géré l’APW avec le FLN et le RND qui avaient obtenu le même nombre de sièges (7).
Plusieurs communes sont également confrontées à la même situation, car les nouveaux maires doivent contracter des coalitions avec d’autres membres de l’assemblée afin d’éviter le blocage. Mohamed Klalèche, député FFS, nous a expliqué que son parti attend les orientations de la direction nationale pour entreprendre les tractations afin d’aboutir à des alliances.
Ainsi, à l’exception de Souk El Thenine, Aït Boumehdi, Ouacifs, Aït Bouadou, Illiltene, Ath Yenni et Beni Zmenzer, où il a obtenu plus de 50% des suffrages exprimés, le plus vieux parti de l’opposition est tenu de composer, dans la gestion des affaires des communes, avec les autres élus. Du côté du RCD, les alliances se décident au niveau local, comme nous l’a bien souligné Malik Hassas, président du bureau régional de la formation de Mohcine Belabbas. «Nous avons donné la liberté à nos élus de contracter des alliances sans tenir compte de la couleur politique des élus. L’essentiel, c’est de voir la moralité de la personne. Nous ne voulons pas d’alliances d’appareil», a-t-il précisé.
Il faut noter, en outre, que le RCD détient plus de la moitie des sièges dans les communes de Souamaâ, Zekri, Iferhounene, Abi Youcef et Illoula Oumalou. Les autres municipalités, qui ne sont pas concernées par le jeu des coalitions sont celles d’Akbil, où la listes des indépendants a décroché 58,45% des voix, Ifigha et Yakouren où le FLN s’est imposé avec 58,45% et 53,69%, ainsi qu’Iboudrarène où le RND a eu 52,48% des voix.
Par ailleurs, il est utile de souligner quelques faits saillants des élections locales dans la wilaya de Tizi Ouzou, comme celui lié, sans doute, à la multitude des listes qui étaient en lice dans plusieurs communes comparativement aux élections locales précédentes. Cela a, d’ailleurs, même fait baisser le nombre de voix exigées pour un siège dans plusieurs communes.
On peut citer, à titre d’exemple, la municipalité de Yataffene, où le RND a mis la main sur l’APC, avec 327 voix parmi celles des 1569 votants. Dans la commune de Beni Zekki, le FFS a eu la présidence de l’APC avec 474 voix sur les 2027 suffrages exprimés, tandis qu’à Zekri, le RCD a décroché une majorité absolue avec 929 voix sur celles des 1925 votants.

  • Commentaires fermés sur 50 Assemblées sans majorité absolue à Tizi Ouzou
  • 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

Leave a Reply

Comments are closed on this post.